diapo-home-09.jpg

Cérémonie des vœux et inauguration de la Bastide


Samedi 07 Janvier 2023

En ce samedi 7 janvier, la Municipalité de Jaujac a organisé deux évènements qui n’avaient pas pu se tenir à cause de l’épidémie de Covid : l’inauguration du Centre d’hébergement touristique de la Bastide et la première cérémonie de vœux de la mandature.

En amont de la matinée, une soixantaine d’habitants s’étaient inscrits pour une visite guidée des locaux.  

En présence de Mathieu Darnaud, Sénateur ; Brigitte Bauland, suppléante du Député ; Jean-Yves Meyer, Conseiller départemental délégué en charge du tourisme et Président de l’ADT ; Bernadette Roche et Jérôme Dalverny, Conseillers départementaux du canton ; Fabien Darne, Inspecteur de l’Education Nationale ; Cédric d’Império, Président de la Communauté de communes ; Dominique Allix, Président du PNR ; de nombreux élus des communes voisines… la Maire de la Commune, Marion Houetz, a procédé à la traditionnelle coupure du ruban d’inauguration. La Maire est revenue longuement sur l’histoire du lieu, la conception du projet de reconstruction à neuf, et sur le déroulé des travaux. La reconstruction de la Bastide a représenté un investissement de 2 455 388€ HT. L’opération a bénéficié de 900 000€ de subventions (450 000€ de l’Etat ; 250 000€ de la Région Auvergne Rhône Alpes ; 200 000€ du Département). Le site accueille ses nouveaux clients depuis le 4 juin 2021. En 19 mois, ce sont 1 560 personnes qui ont été accueillies, pour un chiffre d’affaires de 120 000€.

Les personnalités présentes ont salué l’intérêt non seulement local mais aussi à l’échelle départementale, de pouvoir proposer un tel établissement.

Suite à l’inauguration de la Bastide, l’équipe municipale a ensuite prononcé ses vœux aux habitants. L’occasion de présenter le bilan des actions menées depuis deux ans, et de mettre en avant de multiples sujets : dynamisme démographique, vitalité de l’école, des activités économiques, des associations, présentation des travaux menés et de ceux prévus, développement des services publics, gestion budgétaire…

Tous ont ensuite pu partager le verre de l’amitié !

 

 

 

Voici les deux discours prononcés pour l'occasion : 

 

INAUGURATION DE LA BASTIDE

L’inauguration de ce centre d’hébergement touristique n’est pas seulement un moment symbolique. C’est d’abord et avant tout un évènement marquant pour notre village et ses habitants. Ils connaissent bien ce site, puisqu’il fait partie à la fois de leur patrimoine communal et de leur patrimoine familial !

Permettez-moi de revenir sur l’histoire particulière ce de lieu.

Dans les années 1960, le site de la Bastide avait été acheté par la ville de St Martin d’Hères pour proposer des colonies de vacances aux enfants.

La Commune de Jaujac l’a acquis en 1990 pour 1 millions de francs. Dès lors, la Municipalité a loué la Bastide à des associations qui accueillaient des enfants pendant les vacances scolaires d’été. En dehors de ces périodes le bâtiment principal servait de salle polyvalente.

***

Le site se composait alors d’un bâtiment d’accueil avec salle de restaurant et cuisine, d’un bâtiment qui faisait office de lingerie, d’un bloc sanitaire et d’un autre bâtiment avec 8 chambres.

Mais au fil des années, les bâtiments de type préfabriqués, se sont dégradés. Une réhabilitation n’était plus réalisable. Vétustes, non accessibles et comportant de l’amiante, la décision a été prise de les démolir durant l’année 2016.

Le démantèlement de la Bastide, qui depuis 26 années était au cœur de nombreuses célébrations familiales et autres manifestations festives, tourna une page de l’histoire locale.

En s’appuyant sur une étude de l’offre touristique locale, la Commune a décidé en 2017 de construire à neuf un nouveau Centre d’accueil de groupes de 64 places d’hébergement, proposant la prise de repas via une cuisine professionnelle et des salles de restauration.

L’objectif était de pérenniser l’histoire du site en continuant d’accueillir des groupes d’enfants et d’adolescents. Tout en permettant le développement d’une autre clientèle : randonneurs, cyclistes, amoureux du paysage et des activités de pleine nature, universitaires en géologie notamment, ou encore des familles regroupées pour des évènements conviviaux comme on en avait l’habitude.

***

D’une surface de 3,4 hectares, en bordure de ruisseau, le site est marqué par son relief entre zones boisées et prairies.

Ce constat paysager a été au cœur des 4 idées forces qui ont orienté la conception du projet :

  • La 1ère: celle de mettre en valeur ce paysage exceptionnel. De pouvoir contempler de chaque bâtiment, ces magnifiques lignes de crêtes qui s’offrent aux visiteurs.
  • La 2èmeidée force : celle de la création d’une architecture dans l’esprit du site. Nous avons choisi d’intégrer les bâtiments de couchage dans la pente afin qu’ils se dissimulent dans le relief et ne laissent apparaître qu’une façade tournée vers les montagnes.
  • La 3ème idée force a été celle de la mise en scène de la forêt. Nous avons décidé d’implanter des passerelles en bois local qui invitent à y cheminer.                                                
  • La 4ème idée force fut celle de la mise en valeur du talweg, cette mini vallée qui coupe le site à cause de l’érosion de l’eau de pluie. Le talweg a marqué la fin des opérations avec la pose des gradins autour de lui et l’installation de la statue de l’artiste jaujacquoise YZO. Yzo a en effet souhaité mettre en valeur le talweg. Elle a créé une sculpture en acier qui l’enjambe. Elle a choisi le barrage comme allégorie, cet ouvrage que l’homme érige pour contrôler l’eau, à la fois ressource et danger. Mais son barrage d’acier est en partie déconstruit. Les strates glissent vers le sol, comme une invitation à se reconnecter à la nature. Le titre qu’Yzo a donné à sa sculpture « Debout les crabes, la mer monte ! », illustre la nécessité urgente pour l’homme de considérer désormais la question du respect de son milieu.

***

Les travaux de construction ont compris à la fois :

  • La création d’une Maison d’accueil, permettant le regroupement, et la préparation et la prise de repas
  • Et la création de logements, répartis en 4 unités de 16 couchages chacune.

La Commune a pu compter sur un partenariat avec :

  • Le CAUE de l’Ardèche notamment en termes de sensibilisation à la diversité architecturale ;
  • Et le PNRMA sur la valorisation de la ressource locale et sur la promotion à venir de l’outil.

Le SDEA a assuré la MOE avec un groupement constitué du Cabinet d’architectes ESTEVE & DUTRIEZ, des bureaux d’études BETREC et NALDEO, de la paysagiste Florine LACROIX, du bureau Alpes Contrôles et d’ELYFEC pour la coordination de sécurité.

Après la conception du projet, est venue l’heure des travaux ! Nous avons continué le travail d’équipe avec d’autres partenaires, les entreprises locales :

  • Pour le Terrassement, les VRD et le gros œuvre : l’entreprise Jauffre
  • Pour la Charpente, le bardage, la couverture : l’entreprise Moulin Charpente
  • Pour les Passerelles bois : l’entreprise De Pierre et de Bois
  • Pour la Charpente métallique et la serrurerie : l’entreprise Giraud-Delay
  • Pour l’Etanchéité : l’entreprise CEFBT
  • Pour les Menuiseries : l’entreprise Ranchon
  • Pour la Plâtrerie et la peinture : l’entreprise Tognetty puis l’entreprise Joint Royal
  • Pour le Carrelage : l’entreprise Cholvy
  • Pour l’Electricité : l’entreprise Robert
  • Pour le Chauffage, la plomberie, et la ventilation : l’entreprise Largier
  • Et enfin pour la Cuisine : l’entreprise Mat’al.

Merci à eux de nous avoir accompagnés dans la réalisation du projet.

***

La reconstruction de la Bastide a représenté un investissement de 2 455 388€ HT. L’opération a bénéficié de 900 000€ de subventions, soit 36% du coût total. Nous avons pu compter sur :

  • 450 000€ de l’Etat ;
  • 250 000€ de la Région Auvergne Rhône Alpes ;
  • 130 000€ du Département et il faut ajouter à cela 70 000€ au titre de l’aide exceptionnelle Covid.

Car en effet, nous avons été fortement impactés par l’épidémie puisque lorsque les bâtiments ont été livrés en 2020, nous n’avons pas pu les louer du fait des restrictions.

***

Que de chemin parcouru, comme vous pouvez le voir dans le diaporama, depuis le début des travaux !

Nous organisons cette inauguration un peu tardivement, puisque le site accueille ses nouveaux clients depuis le 4 juin 2021. En 19 mois, nous avons d’ores et déjà accueilli 1 560 personnes, pour un chiffre d’affaires de 118 000€.

Depuis son ouverture, le site bénéficie déjà d’importantes labellisations :

  • L’agrément Jeunesse et sport qui nous permet d’accueillir des mineurs et des groupes d’enfants de moins de 6 ans.
  • Nous sommes référencés sur le site Passerelles patrimoines, qui permet une mise en réseau entre lieu d’hébergement et activités en matière de séjours scolaires.
  • Nous sommes labellisés Refuge LPO. Ainsi nous créons sur le site des conditions propices à l’installation de la faune et de la flore sauvage comme des passages à hérisson, un hôtel à insectes, ou encore à chauves-souris…
  • Et nous sommes également en cours de labellisation Marque Valeurs Parc et Accueil vélo.

L’exploitation du Centre d’hébergement est assurée en gestion directe par la commune. C’est donc le personnel communal qui s’occupe du service de réservation et de promotion, de l’accueil des usagers, de la restauration et de l’entretien des locaux. Je voudrais ici en profiter pour chaleureusement les remercier. Quand nous avons choisi le mode de gestion de la régie directe, c’était un sacré pari. Un pari que nous sommes en passe de réussir.

Au nom du Conseil municipal, je voudrais remercier les élus du précédent mandat qui ont lancé ce projet et plus particulièrement :

  • Daniel Deguilhen qui a assuré le suivi du chantier du début jusqu’à son terme en 2021 ;
  • Et René Souléliac notre ancien Maire. 

***

Mesdames et Messieurs, vous l’aurez compris, Jaujac a une grande histoire d’accueil et nous voulions par ce lieu fonctionnel et à vocation pédagogique, perpétuer cet engagement. Ce centre offre en son sein une mixité d’usages : jouer, se retrouver, partager un repas, se détendre, étudier, ou encore contempler. Il est le point de départ de multiples activités alentours : sportives, culturelles, artistiques auxquelles de trop nombreux enfants n’ont pas toujours accès dans leur seul cadre familial. Comme le disait Léo Lagrange « Aux jeunes, il ne faut pas tracer un seul chemin, il faut ouvrir toutes les routes ».

Je n’ai absolument aucun doute sur le fait que les rires des enfants qui profiteront de ce lieu, couvriront bientôt l’écho des discours solennels que nous prononçons aujourd’hui. Solennels, mais à la hauteur de notre ambition : poursuivre les moments de convivialité et d’épanouissement qui ont fait et qui feront encore pour longtemps l’âme de ce lieu !

Je vous remercie de votre attention.

 

CEREMONIE DES VOEUX 

Nous sommes très heureux de pouvoir aujourd’hui nous retrouver pour ce qui est la 1ère cérémonie de vœux de notre équipe municipale.

Les deux dernières années marquées par la pandémie ont été une parenthèse singulière qui a bouleversé le calendrier de notre vie locale. Élue en mars 2020, notre équipe arrive déjà à ce que nous appelons mi-mandat.

Il est de tradition, au cours de cette cérémonie, au-delà de formuler des vœux, de présenter le bilan des actions menées ainsi que les orientations qui seront mis en œuvre. Une fois n’est pas coutume, je vais donc être un peu longue puisqu’il s’agit de dresser le bilan de 2 ans !

***

Pour commencer, nous voudrions mettre en avant une excellente nouvelle : notre dynamisme démographique. Nous comptons en 2022, et avant le recensement qui va débuter, 1 276 habitants. Cela fait de Jaujac la commune la plus peuplée du canton.

Il faut dire que notre village s’appuie sur de nombreux atouts. La vitalité de nos commerces et artisans, la qualité de vie et de services, avec un village à taille humaine... font de Jaujac un lieu où l’on a envie de s’installer et de ne plus en repartir.

L'avenir de notre village, c'est surtourt son école. Nous avons eu une alerte il y a quelques mois avec l’annonce de la fermeture de la 5ème classe à l’école publique. Grâce à l’engagement de tous, nous avons remonté le nombre d’enfants inscrits et nous avons sauvé la classe. L'école c'est le creuset où s'élabore l'avenir d'une génération, et encore une fois les jaujacquois se sont montrés déterminés à la défendre. En 2022, nous avons d’ailleurs enregistré une forte hausse des effectifs avec 13 enfants supplémentaires.

Et puisque comme le dirait certains « Il vaut mieux prévenir que guérir », le Conseil municipal a décidé la construction de 8 logements à Sportissage afin de faire venir des familles dans le village !

***

L’équipe municipale a souhaité mettre au cœur de son mandat la défense des services publics. Nous réussissons à les maintenir et les développer :

  • Avec - La labellisation du Bureau de Poste en Maison France Services qui propose maintenant une aide dans les démarches relevant de divers organismes : comme les Finances Publiques, l’Assurance maladie, l’Assurance vieillesse, et bien d’autres.
  • Avec également - La création d'une micro-crèche intercommunale de 12 places à Sportissage et dont les travaux viennent de commencer.
  • Avec - L'installation d'une nouvelle médecin généraliste à la Maison de santé, portant le nombre de médecins installés sur la Commune à 4.            
  • Avec – Un renforcement du réseau de téléphonie mobile après que nous ayons entrepris des démarches auprès de l’Etat.
  • Avec - Le développement de la fibre optique qui s'accélère et des zones qui sont déjà raccordées.                                                                                   
  • Avec des permanences en Mairie qui sont régulièrement organisées : assistante sociale, conseillers pour les rénovations thermiques de logements, aides à domicile, bénévoles de l’aide alimentaire, ateliers d’inclusion au numérique... Nous faisons en sorte d’amener le service au plus près des habitants.
  • Et nous le soulignons car cela ne va parfois pas de soi, la Municipalité assure en direct une gestion rigoureuse de ses différentes régies : eau potable et assainissement, cantine scolaire, et centre de la Bastide.
  • N'oublions pas également de citer la bibliothèque qui fait l'objet d’un agrandissement en ce moment-même. Je voudrais ici en profiter pour saluer les bibliothécaires bénévoles qui ont lancé récemment de vastes chantier : celui de l'informatisation de la gestion et de l’accueil renforcé du jeune public. La Municipalité les remercie très chaleureusement de leur dévouement à la lecture publique.

***

Notre attractivité et notre dynamisme démographique sont des atouts mais aussi des enjeux forts. Ils nécessitent le développement d’équipements et d’infrastructures. Nous souhaiterions ici revenir sur les opérations les plus importantes :                                                                                                                 

  • Je vais commencer par la construction du Centre d’hébergement touristique de la Bastide puisque nous l’inaugurons aujourd’hui. Les travaux ont nécessité un investissement important de 2,5 millions d’euros. Les premiers clients se disent très satisfaits de leurs séjours. Malgré un contexte contraint, les recettes sont là, et l'équipement attire du monde.                                                                                                          
  • Les aménagements de la Route de la Souche, ont nécessité une forte coordination puisqu’ils mêlaient réfection des réseaux d’eau, d’assainissement et de pluvial, enfouissement des réseaux électriques, de téléphonie et d’éclairage public, et bien entendu création de trottoirs et reprise de la chaussée. Aujourd'hui nous avons un important linéaire sécurisé et esthétique.
  • Les travaux du nouvel aménagement de l'Espace Sportissage sont terminés depuis peu. Ils comprennent la réalisation d'un parking paysager en revêtement perméable pour mieux gérer les eaux de pluie, la création de bancs et d’une table de pique-nique, la création d’un espace jardin, et la mise en valeur de la venelle piétonne. Le Sportissage va prochainement accueillir 8 logements et une micro-crèche, comme je l’ai déjà évoqué.
  • Toujours dans le même secteur, nous avons entrepris l’enfouissement des réseaux secs des limites communales avec Fabras jusqu’à la Place St Bonnet, sur un tronçon de près d’un km. Nous allons ensuite enchaîner par le prolongement du cheminement piéton sur le même linéaire.
  • Cela était attendu par les plus jeunes, mais aussi par des moins jeunes… Nous avons transformé le terrain de tennis vétuste en un plateau multisports. L'offre est diversifiée avec la pratique possible de plusieurs sports. Il est déjà très largement utilisé.                                                                             
  • Afin de valoriser le quartier du Chastelas, nous avons lancé une première tranche de réfection des calades et des murs de soutènement. La calade qui mène au donjon et son parvis ont été totalement repris en pierres sèches, de manière traditionnelle, sur une surface de 270m2.
  • Nous avons en outre poursuivi la réfection des routes communales. Leur entretien n’est pas une mince affaire puisque la commune en compte 48 km. En 2 ans, nous avons repris :
    • La route du stade
    • La route de Fougeyrolles
    • Le chemin du Vert
    • La route de Sénentilles et en partie la route de Péreyres,
    • La route d’accès au Monteil,
    • La montée de la route menant à D'Abrigeon,
    • Une partie de la route du Lotissement de la Bastide
    • Et aussi le pont menant au Château de Castrevieille.                                                                   
  • Nous essayons par ailleurs d’améliorer notre cadre de vie avec diverses actions : fleurissement du village, piétonisation de la Place du Champ de Mars en période estivale, mise en valeur des sentiers de randonnée, achat de décorations de noël, pose d’arceaux à vélos, et création d'une nouvelle carte de Jaujac… Notamment.
  • Bien entendu, la Municipalité continue aussi de bonifier son patrimoine : réhabilitation de logements communaux ; création d’un columbarium au cimetière de l’église, reprise du plafond et de la ventilation à la salle du dojo…En sont quelques exemples.
  • Concernant notre régie de l’eau potable et de l’assainissement, nous avons mené d’importantes réfections : sur le linéaire réhabilité de la route de la Souche, au quartier des Sausses, et actuellement au quartier de Laulagnet pour s’interconnecter avec la régie de Prades. Ces travaux nous ont permis de lever les restrictions d’urbanisme que nous avaient imposé l’Etat. Notre très bon rendement des réseaux nous a évité les coupures d’eau en période de sécheresse.

Voici pour les chantiers terminés ou en cours de finalisation que nous voulions mettre en avant !

***

Nous commençons également à travailler sur de nouveaux projets que nous espérons voir aboutir.

  • Les prochains mois vont être marqués par un aménagement au quartier des Sausses. Après avoir repris les réseaux humides, et lancé l’enfouissement des réseaux secs, nous réaliserons la réfection de la chaussée et la création d’un cheminement piéton sur près de 800m.            
  • Nous travaillons aussi sur la mise en valeur du belvédère de la Turbine et de ses accès à la Plage, tout en essayant de traiter les problèmes de stationnement en période estivale.                                                
  • Après la création du plateau multisports, nous travaillons également à la future mise en valeur du Parc Marie Sauzet. L’idée est d’y créer un théâtre de verdure. Ce dernier pourra être autant utilisé pour des manifestations culturelles que par la communauté éducative comme une salle de classe extérieure. Nous souhaitons aussi y adosser un parcours de santé adapté à tous les âges avec des équipements pour sportifs et pour les seniors. Ce projet a vocation de proposer à tous un véritable espace intergénérationnel, pédagogique, culturel, et sportif.

***

Le dynamisme d’un village se mesure également au dynamisme de ses associations.

Nous tenions à profiter de ce moment pour remercier celles et ceux qui œuvrent à l’esprit festif qui fait battre, chaque année, le cœur de notre village. Des associations perdurent, de nouvelles se créent et c’est une très bonne chose ! (je pense notamment au Comité des jeunes, à l’association du festival du livre jeunesse, à Bazalt et j’en oublie).

Nous faisons notre possible pour accompagner les associations et développer les festivités.

La Municipalité continue à les subventionner (15 600€ en 2022), à mettre à disposition des salles, du matériel et du temps agent. Nous essayons également de proposer des manifestations en direct comme : la diffusion de documentaires, la journée du nettoyage de la planète, des conférences photographiques, des résidences d’artistes, des concerts, des pièces de théâtre, ou encore une participation aux Etats généraux du film de Lussas…

***

Autre sujet d’importance, les finances communales ! Grâce à des dépenses de fonctionnement maîtrisées, et une recherche appuyée de demandes de subventions :

  • Nous n’avons pas augmenté les taux d’imposition locaux en 3 ans
  • Nous n’avons pas augmenté la redevance eau et assainissement en 3 ans
  • Nous n’avons pas augmenté le tarif des repas à la cantine en 3 ans. Et ce malgré l’inflation.
  • Par contre, nous avons diminué la dette du budget communal. Notre capacité de désendettement est de 0,6 ans. La moyenne pour les communes de la même strate est de 10 fois plus ! Cela nous permet de regarder l’avenir avec sérénité.

***

Depuis bientôt 3 ans, nous avons également étoffé notre communication que nous pensons comme un moyen de vous rendre compte. Nous donnons une multitude d’informations sur les réseaux sociaux et le site internet de la Mairie. Le journal municipal a été repensé, et 5 exemplaires ont déjà été publiés. Cela nous demande beaucoup d’investissement et nous espérons que vous en êtes satisfaits.

Nous avons hâte de déployer nos propositions concernant la démocratie participative, notamment la tenue des commissions extra-municipales et le budget participatif, entravés par le Covid. Cette année 2023 verra d’ailleurs, nous l’espérons, la tenue du 1er vote pour le budget participatif.  

***

En cette cérémonie de vœux, nous tenions à remercier l’ensemble du personnel municipal pour son implication de tous les jours, qui, comme vous le savez dans les petites communes sont amenés à être polyvalents. Merci à eux pour leur sens du service public.

Nous tenions également à remercier tous nos partenaires du quotidien, notamment :
les services de l’Etat, notre Communauté de communes, les Sapeurs-Pompiers, les Gendarmes et les élus des communes environnantes.

Etre élu, c’est un engagement, c’est porter en soi le sens de l’intérêt général. Un état d’esprit qui est très présent dans notre équipe municipale, soudée. Je veux les remercier pour leur engagement.

***

Enfin je voudrais revenir sur l’esprit de notre village. Durant ces derniers mois, face à la crise sanitaire ou la guerre en Ukraine, nous avons été témoins de nombreuses actions prouvant une nouvelle fois notre esprit généreux. Que dire du formidable élan de solidarité pour accueillir, dans les meilleures conditions, trois jeunes femmes ukrainiennes et 4 de leurs enfants. Face aux atrocités de la guerre aux portes de l'Europe, nous ne pouvions pas rester indifférents. Je tiens à saluer la manière dont collectivement, nous avons pris notre part.

Pour l’heure et pour conclure, au nom de tout le Conseil municipal, j’adresse à chacune et à chacun d’entre vous, mes vœux les plus sincères de bonne année, pour vous-même et pour ceux qui vous sont chers.

Merci de votre attention et encore bonne année !

Cérémonie des vœux et inauguration de la Bastide